Asia Oceania 2500

La FIFPRO Asie ouvre la voie vers une plus grande diversité au sein du Comité directeur

20 juillet 2021
La FIFPRO a encore avancé vers plus de diversité au sein de ses structures de gouvernance. L'assemblée générale de la Division Asie/Océanie a approuvé à l'unanimité les modifications apportées à ses statuts, qui garantissent une direction plus inclusive avant la fin de l'année.

Les principales modifications des statuts convenues sont les suivantes :

  • L'augmentation du nombre de membres du Comité directeur, qui passe de sept à huit
  • Une augmentation du nombre de représentants asiatiques au sein du Comité directeur mondial de la FIFPRO, qui passe de un à deux
  • Une condition selon laquelle le Comité directeur asiatique ne doit pas être composé de plus de 66 % de personnes d'un seul sexe
  • L'obligation pour le président et le vice-président d'être de sexe différent
  • Une condition selon laquelle il doit y avoir un membre du Comité directeur par syndicat national de joueurs

Le Comité directeur actuel d'Asie/Océanie est composé de deux femmes et de cinq hommes. L'Australienne Kathryn Gill et la Japonaise Aya Miyama ont été élues au Comité directeur en 2017. Elles ont été les premières femmes élues membres du Comité directeur au sein des structures de gouvernance de la FIFPRO.

Le nouveau Comité directeur, dont le mandat est de quatre ans, sera formé en octobre et présenté officiellement lors de l'Assemblée générale de la FIFPRO à Paris en novembre.

Lors de ce même congrès, qui se tiendra à Paris, le nouveau Comité directeur de la FIFPRO sera également annoncé. Deux membres du Comité directeur de sexe différent représenteront l'Asie/Océanie dans ce comité de 18 personnes. Actuellement, l'ancien joueur australien Francis Awaritefe est le seul représentant de l'Asie/Océanie.

Asia Web 1100

« Nous ouvrons de plus en plus de portes », déclare Frederique Winia, secrétaire générale de la FIFPRO Asie/Océanie. « Nous nous engageons à créer un environnement qui offre l'égalité des chances à tous, indépendamment du sexe, de la race ou des convictions. Nous sommes convaincus que cela aura un effet positif sur notre prise de décision et sur le soutien à nos membres, à savoir les joueurs ».

« En faisant preuve de réflexion sur soi et en apportant des changements, nous prenons également notre responsabilité en guidant d'autres organisations sur un continent où la diversité et l'inclusion ne sont pas toujours considérées comme la première des priorités ».

La FIFPRO Asie/Océanie est l'une des quatre Divisions de la FIFPRO, les autres étant l'Afrique, l'Amérique et l'Europe. La Division compte huit membres (Australie, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Qatar et Corée du Sud) et aide à développer des organisations de joueurs dans plusieurs autres pays qui aspirent à devenir membres.

Au début de l'année, la FIFPRO a annoncé une série de mesures en faveur d'une plus grande diversité dans sa gouvernance en adoptant de nouveaux engagements statutaires.