Le club roumain FC Astra fait pression sur ses joueurs avec des arriérés de salaire

10 avril 2020
Le club de première division roumaine, FC Astra Giurgu, a fait savoir à ses joueurs qu'ils recevraient leurs arriérés de salaire de janvier et février s'ils acceptent une réduction de salaire de 50 pour cent pendant une période de 9 mois de janvier à septembre 2020.

Les joueurs n'ont pas été payés au cours des 3 derniers mois (janvier, février et mars), donc bien avant que la crise du COVID-19 n'ait démarrée.

La FIFPRO considère à la fois illégal et immoral que le FC Astra Giurgu offre à ses joueurs une réduction de salaire sur une période de 9 mois tout en offrant seulement la moitié du paiement des salaires déjà en retard. Cette pratique abusive ne peut pas être et ne sera pas tolérée.

La situation impliquant le FC Astra Giurgu correspond à celles détaillées dans d'autres rapports provenant de Roumanie, indiquant que certains clubs ont décidé de mettre leurs joueurs « indésirables » au chômage temporaire.

Le syndicat de joueurs roumain, l'AFAN, soutient les joueurs dans leur contestation de ces mesures, toutefois cela a été rendu impossible par la décision de la Fédération roumaine de football de fermer temporairement leur tribunal de résolution des litiges.

La FIFPRO et l'AFAN continueront de soutenir les joueurs en Roumanie.

Voulez-vous en savoir plus?

Droits