2016 WW11 Team1 2500

Histoire du FIFA FIFPRO World 11 féminin de 2016

Les médaillées d'or olympiques Leonie Maier et Dzsenifer Marozsan ont fait leur apparition dans le FIFPRO World 11 2016, qui comptait des joueuses de six pays.

« C'est fou, trop beau, quelle récompense ! J'en suis très fière », a déclaré Marozsan lors de la remise du prix. « Mais sans mon équipe, tout ceci aurait été impossible. C'est pourquoi je tiens à la remercier chaleureusement. »

Marozsan a remporté la médaille d'or olympique à Rio de Janeiro avec l'équipe nationale d'Allemagne, tout comme Leonie Maier. Elle joue également pour l'Olympique Lyonnais, l'équipe féminine la plus décorée de la dernière décennie et gagnante de la Ligue des champions 2016.

Quatre autres joueuses de l'Olympique ont été élues pour le World 11 de 2016 : Ada Hegerberg, Alex Morgan, Eugenie Le Sommer et Wendie Renard. Les trois dernières ont reçu leur deuxième trophée du World 11, tout comme l'Américaine Carli Lloyd.

2016 WW11 Team2 1100

« Je suis honorée de faire partie de ce groupe et de figurer parmi ces autres fantastiques joueuses que je considère également comme des pairs, des collègues et des modèles pour notre sport », a déclaré Ali Krieger, de l'Orlando Pride et des États-Unis.

« Ces récompenses auraient été impensables dans le passé, mais le football féminin progresse dans le monde entier et il n'est pas fréquent de recevoir un prix en tant que défenseuse », a expliqué Wendie Renard à la FIFPRO.

Dans la vidéo ci-dessous, vous trouverez d'autres réactions de plusieurs joueuses du World 11.

Ce contenu a été caché parce que les cookies n'ont pas été acceptés. Cliquez ici de reconsidérer.

« C'est un grand honneur pour moi », a déclaré Ada Hegerberg. « Faire partie d'une équipe composée de si grandes joueuses est une énorme motivation pour s'améliorer. C'est une source d'inspiration. Je veux faire mieux encore. J'ai de grandes ambitions pour l'avenir. »

« Je suis très heureuse et honorée que les filles aient voté pour moi », a déclaré Nilla Fischer. « C'est vraiment formidable que les joueuses votent à la place d'un jury. Cela signifie beaucoup pour moi. »

« (Le World 11) c'est formidable, car nous voulons atteindre le même objectif que les footballeurs masculins. C'est énorme de réaliser quelque chose que nous n'avions pas auparavant. C'est un pas dans la bonne direction. Je pense que nous méritons la même considération que les hommes ».

Hope Solo à la FIFPRO

2016 WW11 700 2 Hopesolo
Hope SOlo
2016 WW11 700 Leoni Maier
Leonie Maier
2016 WW11 700 Nilla Fischer
Nilla Fischer
2016 WW11 700 Wendie Renard
Wendie Renard
2016 WW11 700 Ali Krieger
Ali Krieger
2016 WW11 700 Dzsenifer Marozsan
Dzsenifer Marozsan
2016 WW11 700 Carli Lloyd
Carli Lloyd
2016 WW11 700 Marta
Marta
2016 WW11 700 Alex Morgan
Alex Morgan
2016 WW11 700 Ada Hegerberg
Ada Hegerberg
2016 WW11 700 Eugenie Le Sommer
Eugnie Le Sommer

HOPE SOLO

La FIFPRO a invité Hope Solo à participer à la première conférence sur le football féminin en août 2017. C'était également l'occasion de lui remettre le prix du World 11 de 2016. Sur scène, devant une foule de représentants syndicaux et de footballeurs nationaux de plus de 30 pays, Solo a reçu son trophée des mains de Caroline Jonsson, qui est non seulement membre du comité directeur de la FIFPRO, mais aussi ancienne gardienne de but de la Suède.

2016 WW11 700 Hopesolo
2016 WW11 1100 2 Hopesolo

Liste des 55

Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de joueuses sur la liste : 9. La France (8) et l'Allemagne (6) suivent. Toutes les joueuses allemandes ont remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2016 : Maier, Marozsan, Tabea Kemme, Melanie Behringer, Alexandra Popp et Anja Mittag.

La liste des 55 est dominée par les joueuses de l'Olympique Lyonnais, puisque onze d'entre elles sont actuellement sous contrat avec la titulaire française de la coupe de la Ligue des champions féminine. Le Paris Saint-Germain (7) et le VfL Wolfsburg (7) sont en deuxième et troisième position.

2016 WW11 Ranking 1100
2016 WW11ARG Miedema 1100
Plus de 3 200 joueuses dans le monde ont voté, dont l'équipe nationale d'Argentine et Vivianne Miedema du Bayern Munich.