Kevindabrowski2 1

Kevin Dabrowski : « Je devais faire ma part pour aider les gens en Ukraine »

Impact sur les Joueurs L'histoire du joueur

Partager cette citation

Fermer
Kevindabrowski2 1
  • Kevin Dabrowski a aidé l'AUGB Edinburgh dans son aide au peuple ukrainien
  • Le gardien de l'Hibernian F.C. a une affinité particulière avec la cause, en raison de la proximité géographique de la guerre avec son pays d'origine, la Pologne
  • Ce joueur de 23 ans exhorte les joueurs à montrer l'exemple dans leurs efforts de soutien à l'Ukraine

« Lorsque la guerre a éclaté en Ukraine, cela a été un grand choc, car c'était, littéralement, très près de chez moi. La Pologne partage une frontière avec l'Ukraine, et les personnes qui vivent de l'autre côté sont nos voisins, nos collègues et nos amis. Cette proximité s'accompagne également d'une préoccupation physique très réelle : que se passerait-il si un missile sortait de sa trajectoire ? Et si mes propres proches en Pologne étaient pris dans les tirs croisés ?

J'ai parlé à mes amis restés au pays, et certains d'entre eux ont dû dire au revoir à leurs collègues ukrainiens, qui ont quitté leur emploi en Pologne pour pouvoir retourner dans leur pays et se battre. C'est une catastrophe. Ils ne sont absolument pas entraînés au combat, et il n'y a aucun moyen de savoir quand ils les reverront, ni même s'ils les reverront. Tout le monde fait tout ce qu'il peut pour aider et, bien que je sois relativement loin, je devais aussi apporter ma contribution.

Je vis en Écosse depuis environ cinq ans maintenant, et je la considère comme ma deuxième maison. J'ai donc été ravi de voir autant de personnes ici tout aussi déterminées que moi à aider. J'ai réalisé qu'il n'était pas nécessaire d'avoir un lien avec l'Ukraine pour ressentir l'injustice de cette guerre. Il s'agit simplement d'humanité, et j'ai été très honoré d'aider les Écossais dans leurs efforts pour envoyer des secours.

Si quelqu'un envisage de faire sa part, je l'invite à prendre contact et à s'impliquer. J'ai parlé à mon club, le Hibs, et je leur ai expliqué que je voulais aider d'une manière ou d'une autre. Ils m'ont immédiatement mis en contact avec l'AUGB Edinburgh, un centre communautaire ukrainien. Il y a tant d'organisations caritatives extraordinaires qui ont mis en place l'infrastructure nécessaire pour aider. Elles ont juste besoin de dons pour y arriver ; que vous souhaitiez donner des biens matériels tels que de la nourriture, des vêtements ou des fournitures médicales, ou simplement votre temps et vos efforts. Lorsque je me suis présenté pour aider à l'entrepôt, j'ai tout simplement été intégré à la communauté. Que je sois footballeur, Polonais ou autre, j'étais là pour porter des cartons.

Être témoin de cette guerre au 21e siècle, alors que nous devrions nous concentrer sur la paix, l'amour et l'entraide, peut être très décourageant. Mais, voir des gens se serrer les coudes et travailler pour les autres simplement parce que c'est la bonne chose à faire, c'est formidable. Cela vous rappelle qu'il y a du bon dans le monde, que les gens peuvent accomplir de grandes choses dans les périodes sombres, et cela ravive l'espoir dans l'humanité. Maintenant que je sais comment m'impliquer, ce ne sera pas la dernière fois, et j'encourage toutes celles et ceux qui y pensent à faire de même.

“En tant que joueurs, nous sommes un exemple pour notre communauté, et nous devrions utiliser cette influence pour faire le bien dans le monde”

Des milliards de personnes regardent le football dans le monde entier, et je suis fermement convaincu que l'amour et la passion du sport ont le pouvoir de nous unir. En tant que joueurs, nous sommes un exemple pour notre communauté, et nous devrions utiliser cette influence pour faire le bien dans le monde. Cela va bien au-delà du fait de charger des fourgons. Nous avons la possibilité d'encourager nos supporters à donner ce qu'ils peuvent, d'organiser la vente aux enchères de maillots dédicacés par nos clubs pour récolter des fonds, ou même d'utiliser nos réseaux sociaux pour sensibiliser le public.

S'il y a des enfants qui m'admirent parce que je joue pour le Hibs, je veux qu'ils s'efforcent non seulement d'être éventuellement gardiens de but, mais aussi de bonnes personnes. Je veux les inciter à rejoindre leur communauté pour aider celles et ceux qui ont moins de chance.

Je n'imagine pas ce que le peuple ukrainien traverse. J'ai tellement de respect pour la force et la détermination de ceux qui ont dû se battre physiquement contre cette cruauté, et je souhaite qu'ils n'aient pas à le faire. Ces deux derniers mois ont été terribles pour l'Ukraine, mais elle est restée forte et a continué à se battre pour trouver la lumière au bout du tunnel. Nous n'avons peut-être pas le pouvoir d'arrêter cette guerre, mais en unissant nos efforts pour soutenir les personnes touchées, nous faisons plus de bien dans un monde qui en a désespérément besoin ».

Dans notre série #CommunityChampion, nous mettons en lumière les activités d'un footballeur professionnel ou footballeuse professionnelle permettant d’améliorer la vie des autres membres de sa communauté. Toutes les deux semaines, nous braquons les projecteurs sur un autre joueur ou joueuse.

Depuis 2008, la FIFPRO honore les footballeurs professionnels qui ont apporté une grande contribution à une œuvre caritative par le biais du Prix de Mérite.