Taniamorales 2 (1)

Tania Morales : « Pouvoir inspirer autant de filles est une grande responsabilité »

Impact sur les Joueurs L'histoire du joueur

Partager cette citation

Fermer
Taniamorales 2 (1)
  • Tania Morales est l'une des grandes icônes du football féminin au Mexique.
  • La milieu de terrain de l'équipe nationale, aujourd'hui âgée de 35 ans, a décidé de s'engager dans le développement du football féminin dès la base.
  • Elle a créé une académie de formation de football exclusivement féminine et accueille les filles dès l'âge de six ans pour les doter de leurs premières compétences dans ce sport. 

« Mon nom est Tania Paola Morales Bazarte. Je suis née à Guadalajara, dans l'État du Jalisco au Mexique. Je viens d'une famille de six personnes : papa, maman et mes trois frères. Je suis une passionnée de football. Je l'ai dans le sang grâce à mon père qui était joueur professionnel. 

Mon expérience du football a commencé dans la cour de la maison. Tous les après-midis, quand je rentrais de l'école, avec mes frères, on faisait de grands matchs... des matchs spectaculaires à deux contre deux. Un jour, obligés de déménager, on est arrivés dans une maison où l'endroit « le plus approprié » pour nos confrontations était un passage qui traversait le salon, la salle à manger et un petit bureau.

Tania Morales 1 1100

Le football a été le moteur de ma vie. Depuis toute petite, lorsque je regardais les matchs à la télé, j'ai toujours rêvé de jouer dans un stade plein de monde. Quand j'entendais mon père marcher avec ses chaussures de foot, je rêvais du jour où je pourrais porter les mêmes. J'adorais aller aux matchs avec lui, attendre impatiemment la mi-temps pour pouvoir aller sur le terrain et taper dans le ballon avec lui ou mes frères. 

Après avoir passé mon enfance à jouer uniquement avec mes frères et mes cousins, le jour est arrivé où j'ai trouvé une équipe de football féminine. Lorsque je suis entrée en sixième, j'ai été transférée dans une école qui avait une équipe de filles, et c'est là que ma « carrière » dans le football a commencé. 

Quand j'ai quitté l'école, j'ai été invitée à rejoindre une équipe de football en salle de l'État du Jalisco, où une amie m'a invitée, à son tour, à jouer dans l'équipe féminine de Chivas. À 14 ans, j'ai commencé mon histoire avec le Chivas Guadalajara, le club qui m'a ouvert la porte de la visibilité vis-à-vis des gens de l'équipe nationale. J'ai pu participer à une coupe du monde des moins de 20 ans. De là, j'ai fait le saut vers l'équipe nationale senior, où j'ai participé à divers championnats pendant plusieurs années.

Tania Morales 3 1100

Enfin, après de longues années d'attente, la ligue professionnelle a vu le jour au Mexique. J'ai eu la chance de commencer ma carrière professionnelle dans le club qui m'avait formé depuis mon enfance, et quelle manière de commencer à jouer en tant que pro ! Je décris toujours ce premier championnat en un mot : la magie. C'était tout simplement incroyable. Pouvoir soulever cette première coupe a été le cadeau d'une vie pour tout un parcours dans le football. 

Après avoir remporté ce premier championnat et alors que la ligue professionnelle dans notre pays était devenue une réalité, il était temps de mettre en œuvre le projet qui me trottait dans ma tête depuis des années : ouvrir une académie de football exclusivement destinée aux femmes. 

La ligue de notre pays ouvre la voie aux femmes dans le monde du football, et je pense qu'aujourd'hui plus que jamais nous avons besoin d'espaces où les filles et les femmes peuvent s'épanouir de la meilleure façon possible dans des conditions qui leur conviennent. C'est pourquoi j'ai l'intention de contribuer et de faire ma part pour que notre football continue à se développer et que nos filles sachent que c'est maintenant une réalité que nous pouvons aussi jouer au football comme professionnelles, et que ces rêves de jouer dans un stade plein à craquer et de porter et défendre le maillot de son équipe favorite sont maintenant à la portée de quiconque se bat pour cela.

Tania Morales 2 1100

Aujourd'hui, c'est une source de satisfaction pour moi de transmettre et de partager l'expérience que mes années de football m'ont apportée et que les filles qui rêvent aujourd'hui d'atteindre ma position peuvent partager avec moi. Pour moi, pouvoir inspirer toutes ces filles, les soutenir et les accompagner dans leur développement, d'abord en tant que personnes et ensuite en tant que footballeuses est un véritable plaisir et une grande responsabilité. J'espère et je rêve que les filles qui font partie de mon académie de formation aujourd'hui réussiront à devenir des footballeuses professionnelles demain. 

Mon académie de formation accueille actuellement les filles à partir de six ans, sans limite d'âge supérieure, et nous comptons déjà 45 élèves. Il y a aussi un entraîneur et une personne chargée de veiller à ce que les élèves aient accès à tout ce dont ils ont besoin. 

Je suis sûre que le football ne sera jamais loin dans ma vie, et en tant que joueuse, manager ou directrice, j'espère pouvoir toujours contribuer à l'amélioration du football dans notre pays. Parce que je suis convaincue que... LE FOOTBALL REND TOUJOURS LE MONDE MEILLEUR.

Dans notre série #CommunityChampion, nous mettons en lumière les activités d'un footballeur professionnel ou footballeuse professionnelle permettant d’améliorer la vie des autres membres de sa communauté. Toutes les deux semaines, nous braquons les projecteurs sur un autre joueur ou joueuse.

Depuis 2008, la FIFPRO honore les footballeurs professionnels qui ont apporté une grande contribution à une œuvre caritative par le biais du Prix de Mérite.